Prothèse discale cervicale CP ESP – Fiche technique

La prothèse discale ESP est le résultat de 10 années de recherches, et est issue des travaux de l’Hôpital Pitié Salpêtrière à Paris, du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), de l’Université Paris VI et avec le concours de OSEO Innovation (ANVAR).

Elle est constituée de deux plaques d’alliage de titane, séparées par une partie déformable destinée à autoriser les mouvements naturels du disque.

La prothèse discale ESP restitue les propriétés mécaniques du disque intervertébral et en particulier, ses capacités d’amortissement.

Concept

La prothèse CP ESP doit permettre une diminution des douleurs et une fonctionnalité proche du disque naturel.

La partie déformable présente une rigidité proche de celle des disques intervertébraux naturels. La rigidité est obtenue grâce à un coussin souple en polycarbonate uréthane. Ce coussin souple, solidaire des deux parties métalliques, assure les fonctions d’amortissement et limite l’émission de particules vers l’organisme, et la calcification des parties déformables.

Indications

Discopathie cervicale symptomatique, définie comme une douleur (radiculaire) et/ou un déficit fonctionnel/neurologique dans les pathologies suivantes, confirmée par imagerie (tomodensitométrie, IRM ou radiographies) :
– hernie du noyau pulpeux,
– spondylarthrose (définie par la présence d’ostéophytes),
– compression radiculaire,
– hernie discale,
– compression neurologique.

Caractéristiques

CP ESP possède des picots en relief permettant d’assurer une fixation primaire entre les vertèbres concernées. Un revêtement d’HAP (hydroxyapatite) sur sous-couche de titane pur (T40), poreux et rugueux, permet une fixation secondaire efficace.

Publications

  1. Lazennec, J.Y., et al., The innovative viscoelastic CP-ESP cervical disc prosthesis with 6 degrees of freedom: biomechanical concepts, development program and preliminary 2 years clinical experience. Eur J Orthop Surg Traumatol 2015.

Téléchargements et médias