Cotyles ESOP (ATLAS) – Fiche technique

Le concept ESOP (ATLAS) est né en 1985 des réflexions du Dr Alain Dambreville.

Le cotyle ESOP (ATLAS) est un cotyle élastique sans ciment, ayant un recul de plus de 30 ans.

Gamme

La gamme de cotyles élastiques ESOP (ATLAS) est proposée en différentes versions de métal-back, avec ou sans picots, avec ou sans trous de vis, pour une gamme échelonnée de 2 mm en 2 mm, allant de la taille 46 à 74 mm.

La gamme de métal-back ESOP (ATLAS) est complétée par une large gamme d’inserts en polyéthylène hautement réticulé (TRIANON) ou conventionnel, disponible en différents diamètres internes (28 ; 32 et 36 mm) et de différentes formes (bord plat ; à mur postérieur ; à débord anti-luxation).

Caractéristiques et matériaux

Les trois types de métal-back ESOP (ATLAS) sont fabriqués dans un alliage de titane TA6V4 ELI d’une épaisseur constante de 2,5 mm, avec un revêtement d’hydroxyapatite.

L’ESOP (ATLAS) IIIP est muni de 4 picots venant se loger dans l’os receveur, il est également pourvu de trous de fixation.

L’ESOP (ATLAS) IVP est également conçu avec des picots, mais sans trou de vis.

L’ESOP (ATLAS) MS a été développé sans picot. Comme l’ESOP (ATLAS) III P, il dispose de 3 trous de fixation. Les quatre picots sont remplacés par un effet de surface plus rugueux, obtenu par une projection de titane poreux T40, avant le HAP.

Les inserts conventionnels sont en UHMWPE (Ultra High Molecular Weigth PolyEthylene)

Les inserts en polyéthylène Hautement réticulé, dénommés TRIANON sont disponibles :
– en 28 mm de la taille 46 à 64 mm,
– en 32 mm à partir de la taille 50mm jusqu’à la taille 64 mm,
– en 36 mm à partir de la taille 54mm jusqu’à la taille 64 mm.

Instrumentation

L’instrumentation ESOP (ATLAS) est une instrumentation commune aux différents types de cotyles de la gamme FH ORTHOPEDICS.

Cet ancillaire permet toutes les voies d’abord classiques y compris les voies mini-invasives. Il est complété par des paniers d’écarteurs optionnels.

Publications

  1. Lee, P.Y., et al., Long-term results with the Atlas IIIP elastic cementless acetabular component in total hip replacement. Int Orthop, 2016.
  2. Philippe, M. and M. Ameil, Survival analysis at 10 years of a cohort of 297 atlas total hip prostheses. European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology, 2007. 17(6): p. 573- 578.
  3. Dambreville, A., Minimum Ten-Year Follow-up of the Hydroxyapatite-Coated Atlas Cup, in Fifteen Years of Clinical Experience with Hydroxyapatite Coatings in Joint Arthroplasty. 2004, Springer Paris: Paris. p. 325-328.
  4. Dambreville, A., Assessing the stability of metal back acetabular inserts. A microscopic study of explants. European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology, 2001. 11(4): p. 213-218.
  5. Dambreville, A. and J. Hummer, Friction couples and total hip prostheses. European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology, 1999. 9(4): p. 237-240.
  6. Dambreville, A., Le cotyle ATLAS. Orthopédie Traumatologie, 1992. 2(2): p. 111-114.

Téléchargements et médias